Voici où les prix de l’immobilier ont le plus baissé en Suisse


Ces dernières années, les personnes souhaitant acheter une maison ou un appartement en propriété ont été confrontées à une forte hausse des prix. Le pire semble désormais derrière nous.

17.05.2023, 05:5617.05.2023, 11:11

Michael Graber et Mark Walther / ch media

Le pic des prix a-t-il été atteint? Les prix des propriétés résidentielles ont baissé de 1,2% au cours des trois premiers mois de l’année. L’indice suisse des prix de l’immobilier résidentiel (Impi) se situe désormais à 114,6 points.

Une comparaison avec le même trimestre de l’année précédente montre que les biens immobiliers résidentiels restent chers. En moyenne, les personnes qui ont acheté une maison ou un appartement en 2023 ont payé 3,9% de plus qu’au cours des trois premiers mois de 2022. En effet, ces trois derniers trimestres, l’indice des prix de l’immobilier résidentiel a toujours augmenté, alors qu’au premier trimestre de 2022, l’indice avait très légèrement baissé – de 0,4%.

Aujourd’hui, la baisse est plus nette. L’indice des maisons individuelles a baissé de 1,3%, celui des appartements de 1,1%. La diminution est particulièrement nette dans les zones rurales, où les prix ont baissé de 4,5%.

Un coup d’œil sur la même catégorie dans les villes montre à quel point l’évolution des prix est hétérogène. Dans les communes urbaines d’une grande agglomération, les prix des maisons individuelles ont augmenté, même si ce n’est que très légèrement. En ce qui concerne les prix des appartements en propriété, il y a des différences régionales, mais ils ont baissé partout.

Les prix pourraient légèrement augmenter

Ces dernières années, l’évolution des prix de l’immobilier n’a connu qu’une seule direction: la hausse. Rien que l’année dernière, les prix ont augmenté de 6,4% au total. De plus en plus de signes indiquent que le pic des prix pourrait néanmoins bientôt être atteint. D’autres experts constatent également de légers signes de ralentissement. Dans une étude sur l’immobilier suisse publiée mardi par Credit Suisse, peut-on lire:

«Le marché de l’immobilier à usage personnel est en passe de connaître un atterrissage en douceur»

L’offre de logements disponibles augmente «lentement mais continuellement». La croissance des prix s’est «significativement affaiblie au premier trimestre 2023», selon CS. Les experts de la banque s’attendent à de nouvelles hausses des taux d’intérêt de la Banque nationale. Cela devrait à son tour renchérir une nouvelle fois notamment les hypothèques du marché monétaire, ce qui devrait entraîner un «recul durable de la demande». L’inflation pèse également sur la demande.

Mais Credit Suisse ne considère pas encore que le pic soit atteint:

«Nous nous attendons toutefois à une augmentation avant fin de l’année»

Credit Suisse

Dans l’ensemble, la banque estime que les hausses seront de 0,5% pour les appartements en propriété et de 1,5% pour les maisons individuelles. Cela devrait être suivi par une baisse des prix. Et ce, «avec un faible pourcentage à un chiffre par an». Credit Suisse parle de «corrections de prix gérables». Auparavant, les prix avaient augmenté pratiquement sans interruption pendant 21 ans.

Traduit et adapté de l’allemand par Léa Krejci



Source

Estimersamaison.fr la référence du pays d'Aix en Provence.

À propos

Services recommandé

Aide

© 2024 Estimersamaison.fr . Tous les droits sont réservés.